réussir son entretien d'embauche

RÉUSSIR SON ENTRETIEN D'EMBAUCHE

Vous avez démarché de nombreuses entreprises, envoyé des dizaines de CV et autant de Lettres de Motivation. Après des heures de recherches souvent infructueuses, vous voilà enfin convoqué pour un entretien d'embauche. Le moment est venu de faire le nécessaire pour fructifier cette rencontre avec l'employeur.


INTRODUCTION

Comment préparer votre entretien d'embauche ? Quelles peuvent être les attentes de votre recruteur ? Qu'est-ce qui peut vous permettre de faire la différence ? L'entrevue est une occasion de vous démarquer si tout est minutieusement préparé…


COMMENT PRÉPARER VOTRE ENTRETIEN D'EMBAUCHE ?

Lorsque l'employeur vous appelle pour vous convoquer à une entrevue, cherchez à savoir et à noter un maximum d'informations telles que la date, l'heure et le lieu de la convocation. Essayez surtout d'en savoir davantage :

  • Qui va vous recevoir ?
  • Combien de personnes allez-vous rencontrer ?
  • Comment va se dérouler le rendez-vous ?
  • Y a-t'il des examens complémentaires ?

Pensez aussi à vous vêtir d'une tenue correcte : vous êtes jugé sur le fond et sur la forme. Un recruteur ne vous reprochera jamais d'être trop bien habillé. Par contre, l'inverse est un détail qui peut faire la différence où l'on sent un manque d'investissement, de motivation…

Si vous ne savez pas où se situe exactement l'entreprise, n'hésitez pas à étudier le trajet, même à le faire pour être sûr de ne pas vous perdre et d'arriver à l'heure. Le retard laisse souvent une mauvaise impression.

Assurez-vous d'avoir un CV et un stylo avec vous. Le recruteur peut être amené à recevoir des dizaines de candidatures en un temps record et, même s'il est censé être organisé, il peut ne pas avoir votre candidature avec lui pour une raison ou pour une autre.


QUELLES PEUVENT-ÊTRE LES ATTENTES DU RECRUTEUR ?

Si vous êtes convoqué à un entretien, c'est parce que le recruteur estime que vous avez le potentiel pour le poste proposé. Comme dans toute sélection, il y a toujours plus de candidats que de postes à pourvoir. Malgré tout,évitez d'être défaitiste : même s'il y a des « gagnants » et des « perdants », mettez-vous dans la peau d'un gagnant. Si vous n'êtes pas retenu, remettez-vous en question mais il se peut aussi que vous ayez été bon, sauf que quelqu'un d'autre a été meilleur que vous.

Quoiqu'il en soit, si l'employeur souhaite vous rencontrer, il a envie de croire en vous. Sinon, il ne vous ferait pas venir pour vous faire perdre votre temps (et le sien par la même occasion).

Le recruteur a envie de connaître votre parcours, votre approche professionnelle, votre expérience en détail. Il faut le convaincre. Vendez vos atouts, racontez vos points forts. Il faut qu'au moment où vous quittez la salle, le recruteur soit convaincu de votre potentiel et que vous ayez la carrure pour occuper le poste.

Pour cela, essayez d'être simple, modeste, réaliste. Soyez toujours positif. Même si vous avez connu des hauts et des bas, il faut que tout ce que vous avez vécu soit un moyen de rebondir. Evitez d'être négatif, sceptique, renfermé. Ayez confiance en vous et quoiqu'il arrive évitez de dénigrer, de critiquer. Il faut que vous intéressiez la personne, que vous la captiviez et que vous la faite rêver.

Ce n'est pas la peine de préparer des réponses à l'avance. Généralement, c'est soporifique pour la personne en face de vous. Ayez une ligne directrice, les idées principales à faire passer. Mettez vous à la place du recruteur et anticipez sur les questions que l'on peut vous demander. Ca ne sert à rien de tout préparer exagérément, un entretien se passe rarement que vous l'avez imaginé. A la fin du recrutement, votre employeur doit être capable de retenir votre visage en repensant à tous ses entretiens.


Source : Jobsenfrance.fr

restez informé
Inscription newsletter
nous suivre
Facebook
Twitter
Linkedin
Viadeo
nous contacter
Contacter J4S Intérim