NOS CONSEILS

    Bien négocier son départ

    Bien négocier son départ



    Vous souhaitez quitter votre entreprise ? Il est important de bien négocier votre départ. Adoptez une attitude positive malgré le différend entre vous et votre employeur. Le monde du travail est petit et il n’est pas impossible que vos chemins se recroisent. Ne soyez pas cupide, mais ne soyez pas non plus trop généreux. Vous avez travaillé durant quelques années au sein de l’entreprise, vous avez été une valeur ajoutée, donc ne vous sous-estimez pas non plus. Plusieurs possibilités de rupture de contrat s’offrent à vous.


     

    LES RUPTURES POSSIBLES ?

    • La transaction : permet à l’employeur et au salarié de limiter les périodes de préavis. Vous êtes embauché(e) dans une nouvelle entreprise depuis peu, la rupture par transaction vous permet de quitter votre ancien employeur plus facilement.
    • La rupture conventionnelle : est une procédure qui consiste à trouver un accord entre l’employeur et le salarié. Ceci n’est pas une démission du salarié, ni un licenciement. Les deux parties pourront calculer ensemble le montant des indemnités chômage.
    • La rupture à l’amiable : vous souhaitez quitter votre poste, vous exposez votre choix à votre supérieur et il accepte votre décision.

    AVEC QUI NÉGOCIER ?

    • Dans un premier temps, il ne faut pas négocier directement avec votre chef de service. En effet, vos requêtes ne seront pas retransmises correctement. Il est donc préférable de négocier votre départ directement avec la direction.
    • « J’ai un très bon avocat, vous n’avez aucune chance ». On peut entendre ce type d’argument de la part de la direction. Dans ce cas, il est préférable que vous engagiez vous aussi un avocat pour défendre vos droits. Votre avocat et celui de la direction négocieront ensemble le montant de vos indemnités.
    • Apportez des preuves pour argumenter votre négociation.

    Au cours, de votre négociation vous devez calculer le montant de vos indemnités de départ. N’hésitez pas à demander des conseils auprès du conseil des prud’hommes, vous bénéficierez de conseils pour obtenir des dommages et intérêts.

    Attention, si vous avez trouvé un autre emploi, en principe vous ne pourrez pas percevoir d’indemnités. Votre négociation de départ peut engendrer une perte de motivation au sein de votre travail. Essayez de faire en sorte que cette période ne dure pas trop longtemps.